Le lancement d’une campagne Adwords représente, bien souvent, la solution idéale pour s’adresser à une clientèle très ciblée et améliorer la visibilité d’un produit ou d’un service.
Découvrez les règles de base permettant la gestion optimale d’une campagne Google Ads.

Définir un objectif précis pour chaque campagne

Google Ads – anciennement Google Adwords – se distingue par sa fluidité apparente et sa simplicité d’utilisation. Pour autant, les principes fondamentaux à respecter sont exactement les mêmes que dans n’importe quelle autre campagne publicitaire. Il est donc recommandé de mener un travail préalable de réflexion et d’analyse sur l’objectif de la future campagne. Selon les cas, vous pouvez souhaiter en priorité :

  • Améliorer sa notoriété en ligne ou sa e-réputation.
  • Générer du trafic supplémentaire vers un site web ou une landing page.
  • Attirer de nouveaux clients et augmenter ses ventes.

Cette première étape doit être complétée par la définition de l’audience cible, autrement dit, le profil du client auquel vous comptez vous adresser. Une campagne Google, qui autorise un haut niveau de ciblage, permet au besoin de pousser très loin cet exercice : votre « Buyer Persona », c’est-à-dire le portrait-type du client potentiel, peut ainsi inclure la tranche d’âge, la catégorie socio-professionnelle, la zone géographique…

Structurer les mots-clés et les groupes d’annonces

Google Ads dispose de nombreuses fonctionnalités qui peuvent être exploitées pour améliorer l’impact et la visibilité des campagnes de publicité. Outre la rédaction des annonces proprement dites, qui doivent respecter des critères stricts en termes de volume, un bon réflexe consiste à « créer plusieurs groupes d’annonces ». Cette structure permet d’organiser la campagne en sous-thèmes, pouvant être associés à autant de gammes de produits ou de clientèles cibles différentes.

La recherche des mots-clés pertinents constitue la colonne vertébrale d’une bonne campagne Google Ads. Dans la plupart des cas, une liste de 50 à 100 mots-clés ciblés, à raison de 10 ou 15 mots-clés par groupes d’annonces, constitue une bonne base de travail. Le ciblage peut ensuite être affiné encore davantage par la définition de mots-clés à exclure.

Un outil tel que Google Analytics peut fournir une assistance efficace pour le choix des mots-clés. Le recours à une agence spécialisée en webmarketing est également à recommander.


Adapter le format d’annonce au message :


Google Ads propose deux formats d’annonces. Une annonce classique permet de rédiger trois titres et deux descriptions, afin de varier et cibler le contenu. Une annonce Search Responsive est encore plus dynamique et autorise jusqu’à quinze titres différents et quatre descriptions. Le choix dépend avant tout du niveau de ciblage désiré.

Maîtriser le budget de la campagne

La diffusion des publicités Google Ads repose sur un système d’enchères entre annonceurs et sur le principe du pay per click (PPC) : l’annonceur paie pour chaque clic sur l’une de ses annonces, et ce montant varie en fonction du niveau des enchères sur ce mot-clé.

Sauf à disposer d’un budget quotidien illimité, une gestion saine consiste à ne pas se positionner sur les mots-clés les plus génériques, pour lesquels le coût par clic (CPC) peut atteindre des montants dissuasifs. Des mots-clés plus ciblés, par zone géographique ou selon une caractéristique produit, génèrent certes moins de requêtes, mais sont également plus abordables et affichent en règle générale un taux de conversion nettement plus élevé.

Rien n’oblige d’ailleurs à mettre l’enchère la plus haute par mot-clé et à viser uniquement l’encart publicitaire le plus exposé sur la page des résultats Google, celui figurant en première ligne. Les encarts situés à droite de la page, notamment, se négocient à des tarifs plus bas et offrent déjà un bon niveau de visibilité.

Élargir la campagne avec le Display :

Le réseau Google Display Network permet de diffuser des annonces Google directement sur un grand nombre de sites web partenaires, sur la messagerie Gmail ou encore sur YouTube et sur tous types de terminaux mobiles. Il représente un excellent complément à une campagne Adwords classique.

Assurer un suivi actif de la campagne

Il est normal et presque inévitable d’adapter une campagne Google Ads au fil des jours, puisque ses premiers résultats apportent généralement un complément précieux à l’analyse initiale. Un annonceur ne doit donc pas oublier d’assurer un suivi quotidien des conversions – c’est-à-dire des ventes ou des contacts générées par la campagne – ce qui peut être réalisé en intégrant un code de tracking Google Ads sur l’ensemble des pages du site web. De nombreux annonceurs choisiront toutefois de déléguer le suivi de leur campagne publicitaire à une agence spécialisée de webmarketing.

D’autres indicateurs de performance peuvent être privilégiés selon l’objectif de l’annonceur. Le taux d’impression, c’est-à-dire le nombre d’affichages total de l’annonce, intéressera les entreprises en quête de notoriété. Le taux de clics ou CTR, en ce qui le concerne, permet d’obtenir une bonne idée du trafic supplémentaire généré par la campagne sur le site de l’annonceur.

Le succès d’une campagne publicitaire Google Ads repose d’abord et avant tout sur le calibrage précis de nombreux paramètres : mots-clés prioritaires, choix de l’emplacement, ciblage client, gestion du budget… Le recours à une agence spécialisée en webmarketing comme Mediaveille vous permettra de tirer le plein potentiel de cet outil, et d’optimiser naturellement votre visibilité sur le plus grand moteur de recherche de la planète.

Les trois points clés à retenir :

  • Une campagne Adwords s’appuie d’abord sur une stratégie marketing bien pensée
  • La pertinence des annonces, groupes d’annonces et mots-clés est fondamentale
  • Le succès de la campagne exige un suivi quotidien et des ajustements réguliers
Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser