Vous êtes passionné par les nouvelles technologies et le marketing et souhaitez travailler dans le domaine du web ? Voici comment devenir un webmarketeur.

Le secteur du webmarketing attire de nombreux professionnels car il propose de nombreux métiers classés sous l’appellation « webmarketeur ». Il est ainsi possible de se spécialiser ou au contraire de rester assez généraliste et adaptable. Les critères communs à tous les métiers regroupés dans le terme webmarketeur sont la créativité et l’utilisation d’outils modernes.

En quoi consiste le métier de webmarketeur ?

Le webmarketeur a pour objectif d’augmenter la consultation d’un site web d’une entreprise ou d’une institution. Il connaît parfaitement les différents leviers du webmarketing , notamment les leviers payant, et se montre force de proposition en matière de marketing stratégique et de marketing opérationnel.

Avant chaque action, il procède à une analyse de l’existant au moyen d’une analyse concurrentielle, d’un benchmark ou d’une étude des tendances et des typologies de consommateurs. Il prend ensuite en charge la création ou la refonte du site (arborescence, ligne éditoriale et fonctionnalités), sa promotion grâce à des actions de communication en ligne, son référencement et enfin les partenariats. Toutes ces actions doivent ensuite faire l’objet de mesures au moyen d’indicateurs clés de performance (KPIs) permettant de suivre l’évolution de l’audience et le résultat des campagnes webmarketing effectuées.

Le webmarketeur est une personne polyvalente avec de nombreuses compétences, aussi techniques que marketing. Il peut être amené à gérer la relation clients, à créer du contenu, à créer des pages web sur un outil de CMS ou encore à coordonner ses actions avec le service communication pour des campagnes online / offline synchronisées. Il est amené à travailler en collaboration avec les équipes commerciales, marketing, communication, technique et avec la direction générale et peut aussi manager des personnes.

En fonction de son champ d’action, généraliste ou spécialisé, le webmarketeur est aussi appelé responsable marketing internet, chef de projet web, responsable e-business, consultant SEM ou encore responsable des acquisitions.

Webmarketeur, un métier opérationnel qui demande de la pratique

Le webmarketing est encore un métier très récent et son évolution est fortement liée aux tendances, aux besoins des entreprises et aux technologies. Les outils deviennent de plus en plus complets et il est possible de se spécialiser dans la maîtrise de l’un d’entre eux pour se positionner en tant qu’expert. Certains webmarketeurs proposent ainsi des services centrés autour de la publicité en ligne (Google AdWords, Facebook Ads, etc.), de la rédaction ou encore de la création multimédia (podcasts, vidéos, etc.).

Si certaines formations et certifications, souvent dispensées par les éditeurs des outils, permettent de parfaire sa maîtrise des solutions dédiées au webmarketing, l’expérimentation prévaut toujours. Il est donc conseillé, pour toutes les personnes qui veulent se lancer dans ce métier, de tester les différentes stratégies en tenant un blog, ou créant une chaîne YouTube ou en animant des comptes de réseaux sociaux personnels ou pour le compte d’une association, d’un club sportif, etc.

Le webmarketing est souvent un métier d’autodidacte. De nombreux freelance se sont d’ailleurs formés à différentes facettes du webmarketing (trafic management, gestion de projet, gestion de produits e-commerce, UX Design) afin d’offrir davantage de services à leurs clients. Ces expériences peuvent être complétées par des formations pour enrichir un CV dans le but de postuler dans de grandes entreprises, qui accordent encore de nos jours autant d’importance aux diplômes qu’à l’expérience. Ainsi, certains autodidactes suivent une formation diplômante de type Master ou MBA afin de valider leur expérience professionnelle.

Quelles formations pour devenir webmarketeur ?

Pour être webmarketeur, il est nécessaire de disposer d’un diplôme de niveau Bac + 2 minimum :

niveau bac+2

  • BTS ou DUT en communication,

niveau bac+3

  • licence pro métiers de la communication : chargé de communication
  • licence pro métiers de la communication : chef de projet de communication
  • formations d’écoles spécialisées : bachelor marketing digital et réseaux sociaux (Isefac),

niveau bac+5

  • diplôme d’école de commerce ou d’IEP.
  • diplôme d’écoles spécialisées

Après quelques années d’expérience, le webmarketeur peut évoluer vers un poste de manager ou la direction d’un service web, marketing ou webmarketing, en privilégiant soit le conseil ou l’encadrement.

Les filières pour travailler dans le webmarketing

Il existe de nombreux cursus qui peuvent mener au métier de webmarketeur :

  • Les DUT information-communication : ils sont destinés aux communicants avec un fort attrait pour le web. En optant pour une spécialisation information numérique, il est possible d’acquérir de bonnes bases en community management, rédaction web et webmarketing.
  • Les DUT Métiers du Multimédia et de l’Internet : ce cursus est assez récent et forme spécifiquement aux métiers du web : webmarketing, communication digitale, développement, création multimédia.
  • Les licences professionnelles webmarketing : de plus en plus d’établissements publics en proposent en France, avec différentes spécialisations.
  • Les master webmarketing : assez peu développés, les master en webmarketing commencent à se démocratiser avec quelques universités qui en proposent en France comme Angers (master « Marketing et TIC »), Rennes (master « ECOTIC ») ou encore Cergy (master « TIC, marketing et management »).
  • Les IAE : spécialisées en développement des entreprises, les IAE intègrent de plus en plus de modules et de parcours en webmarketing ou communication digitale. Les formations sont au même tarif qu’à l’université, ou gratuites pour les étudiants boursiers, ce qui fait des IAE un choix très intéressant par rapport aux grandes écoles.
  • Les écoles de commerce : les écoles de commerce ont aujourd’hui des modules dédiés à la communication numérique et aux métiers du digital pour enrichir leurs diplômes de management. Certaines écoles sont aussi totalement tournées vers le webmarketing comme l’ESCEN ou l’HETIC.
  • Les Web School : certaines écoles ont créé des filières entièrement dédiées aux métiers du digital et ses différentes spécialités (SEO, SEA, rédaction web, développement, motion design, etc.). Ce sont des formations très complètes pour devenir webmarketeur. Parmi ces nouvelles écoles, on retrouve Stage301 ou encore WIS

Il y a donc de nombreuses façons de devenir webmarketeur, soit en développant ses compétences de manière autonome, soit en suivant des formations diplômantes qui permettront en plus de faire des stages pour gagner en expérience. L’avantage du webmarketing est que le champ des possibles est très large !

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser


Pas d'autres prestations.