Le chef de projet web est le chef d’orchestre du projet. Il conduit les équipes internes et externes durant les étapes successives du projet afin d’atteindre les objectifs en respectant les délais et les contraintes budgétaires.
Son rôle consiste aussi à planifier, superviser et coordonner les différentes tâches et à assurer la communication entre toutes les parties prenantes du projet web.
Quel est son profil ? Quelles sont ses missions ? Quelles sont les compétences nécessaires pour être un bon chef de projet web ?

Quelles sont les missions du chef de projet web

Le chef de projet web intervient tout au long du cycle de vie d’un projet.

En amont, il définit les contours du projet.

En premier lieu, il s’assure de la nécessité et de la faisabilité du projet. Puis il fixe le cadre du projet web. C’est lui qui chapeaute toute l’étude préliminaire sur le contexte du projet (forces et faiblesses internes, analyse de l’environnement et de la concurrence). Avec les équipes concernées, il définit les cibles externes et internes du projet. Il organise éventuellement le recueil des besoins utilisateurs afin que le futur site réponde pleinement à leurs attentes et cas d’usage.

Ensuite, il aligne le projet avec les objectifs de l’entreprise et les besoins utilisateurs détectés. Il formalise dans un cahier des charges les éléments de contexte recensés mais aussi les spécifications graphiques, fonctionnelles et techniques qui serviront de guide aux équipes opérationnelles.

Le cahier des charges lui sert aussi de support pour organiser la consultation et la sélection des prestataires externes qui prendront en charge certains aspects du projet : développement web, stratégie de contenu…

Outre le choix des prestataires, c’est aussi le chef de projet qui planifie les différentes phases de réalisation du projet. Il décide du niveau de priorité et de l’enchaînement des tâches et déterminent les ressources à allouer à chaque tâche. Puis il assure la communication et la coordination entre toutes les équipes concernées.

Quel est le profil du chef de projet web ?

Les missions du chef de projet web sont extrêmement riches et variées. Par conséquent, il n’y a pas réellement de profil unique qui correspondrait au poste.

Idéalement, le chef de projet devra quand même avoir de solides connaissances techniques pour communiquer efficacement avec les prestataires ou les équipes techniques impliquées.

Evidemment, le métier de chef de projet web réclame des compétences managériales pour la partie planification de projet web  mais aussi pour assurer la coordination entre les équipes.

En outre, le chef de projet doit avoir une compréhension fine des enjeux webmarketing. La création ou la refonte d’un site web répond à des objectifs business et commerciaux. Par conséquent, le chef de projet ne peut pas se contenter de compétences techniques, au risque de passer à côté de l’essentiel.

Enfin, la communication est une compétence cruciale pour le chef de projet digital. En effet, il est le point de contact entre la direction (ou le comité de pilotage), les équipes internes et les prestataires.

En général, les chefs de projet sont issus de formations combinant développement web, marketing, communication et management. Il peut s’agir de diplômés d’écoles de commerce ou de marketing avec une spécialisation en marketing digital. Ou alors de profils plus tech (écoles d’ingénieurs ou d’informatique) avec une fibre marketing.

Les qualités attendues du chef de projet digital

Le chef de projet web doit cimenter les équipes avec ses qualités de leadership. En effet, les projets web ont tendance à se complexifier. Ils répondent à des enjeux graphiques, techniques, fonctionnels, marketing.

Manager un projet web exige donc de rassembler autour de soi des personnes issues d’univers différents et de les faire travailler vers des objectifs communs. Pour atteindre les objectifs du projet (qualité des livrables, respect des délais et des coûts prévisionnels), le chef de projet doit savoir écouter et comprendre les enjeux et les contraintes des différents intervenants.

A son tour, il doit être capable de traduire, dans un langage clair pour ses interlocuteurs, les objectifs du projet et ses attentes spécifiques envers chacun. Le cas échéant, il doit trancher entre plusieurs options, prendre des décisions et les faire valoir auprès des équipes.

Il est aussi en charge d’intégrer les demandes de sa hiérarchie, même si elles interviennent en cours de projet, et doit porter la voix de l’utilisateur final auprès des équipes opérationnelles. Aussi, le poste requiert une large palettes de compétences.

Les hard skills du chef de projet web

La gestion de projet

Evidemment, le chef de projet doit maîtriser les méthodologies de gestion de projet. Outre la définition des objectifs et du contexte stratégique du projet, il lui appartient de planifier le projet web.
Pour ce faire, il doit connaître les étapes successives de la planification de projet et les outils de planification comme le diagramme PERT ou le diagramme de Gantt.

Lorsque le projet est en cours, il évalue son état d’avancement en agrégeant les données des équipes opérationnelles. Au besoin, il prend des mesures préventives ou correctives pour garantir le respect des objectifs.

La culture digitale

Même s’il n’a pas forcément un profil « tech », le chef de projet digital doit au moins avoir une excellente culture digitale. Cette compétence est indispensable pour comprendre les problématiques des équipes techniques et parler le même langage.

Un bon chef de projet web exercera donc une veille constante sur les bonnes pratiques et les outils digitaux.

Le management du risque

Le chef de projet web est évalué sur sa capacité à respecter le niveau de qualité attendu, les délais et le budget prévisionnel. Par conséquent, son rôle consiste à anticiper les risques et à concevoir des issues de secours.

Dès le départ, il doit prévoir plusieurs scénarios et s’efforce de réduire les possibilités d’erreur. Quand c’est possible, il anticipe et résout les décalages entre le réel et le prévisionnel et cherche des solutions alternatives pour que les imprévus ne mettent pas en péril l’équilibre du projet.

Les soft skills du chef de projet web

La polyvalence

Les journée du chef de projet web se suivent mais ne se ressemblent pas. Réflexion stratégique, planification, communication interne et externe, suivi et pilotage de projet, gestion des imprévus, le chef de projet doit faire preuve d’une grande polyvalence.
Le chef de projet est adepte du multitasking. Il lui faut donc une excellente organisation personnelle pour répondre à toutes les attentes.

La capacité de synthèse et d’analyse

Le chef de projet communique avec toutes les parties prenantes du projet. Il recueille aussi, tout au long du projet, des données auprès d’interlocuteurs multiples.
La réussite du projet dépend donc largement de sa capacité à récolter, agréger, analyser et traiter ces informations émanant de différentes sources.

La créativité

Le chef de projet doit faire preuve de rigueur. Mais c’est aussi un métier dans lequel la créativité peut faire la différence.
Les imprévus étant le lot de tout projet, la capacité à penser en dehors des sentiers battus, à imaginer et concevoir des solutions originales est parfois la clé pour atteindre ses objectifs.

La gestion de projet web est une activité très variée. Elle demande des compétences diverses. Mais, en plus de compétences web, techniques et marketing, le chef de projet web doit aussi posséder un certain nombre de savoir-être pour garantir le bon déroulement et la réussite du projet. Les membres des équipes de conduite de projet Web de Mediaveille disposent de ces compétences, et seront à même de lkes déployer pour piloter vos projets digitaux.

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser