Un projet web consiste le plus souvent dans la refonte d’un site web existant ou de la création d’un nouveau site internet. Le projet web comprend l’ensemble des étapes qui vont permettre au site web de voir le jour. Celui-ci peut être plus ou moins long en fonction de sa complexité technique. Le chef de projet web sera le pilote de votre projet, garant du respect du temps, du budget défini en amont.  Il va se charger de répartir l’ensemble des tâches aux différentes parties prenantes d’un projet web : le designer ou webdesigner, les rédacteurs, les développeurs, le référenceur web ou consultant SEO et autres acteurs du Webmarketing.

Pour que votre projet web se réalise dans les temps impartis, il va falloir suivre de manière scrupuleuse les différentes étapes clés de la conduite d’un projet web. Mais quelles sont-elles ? Quelles sont les étapes les plus importantes ? Quelles sont les étapes à ne pas manquer ? Par qui sont-elles réalisées ?

L’objectif

A quoi répond le projet web ? C’est souvent une étape sous-estimée par le client or celle-ci est nécessaire. S’agit-il seulement d’assurer la présence en ligne de l’entreprise ? Le site web doit-il apporter de la notoriété à l’entreprise ? Est-il conçu pour vendre les produits et services de l’entreprise ?

C’est à ce genre de questions auxquelles doivent se soumettre le client avant même de rédiger le cahier des charges du projet web. Le client devra également veiller à définir la rentabilité d’un site web grâce notamment à des indicateurs de performance.

Le cahier des charges du projet web

Petit ou grand projet, la rédaction de ce document est indispensable. Ce sera le fil conducteur tout au long du projet web. Sa réussite va dépendre le plus souvent de la rédaction du cahier des charges, celui-ci doit être le plus précis possible, prévoir l’ensemble des fonctionnalités techniques nécessaires … C’est à cette étape que le client va choisir entre un site web reposant sur un CMS (Content Management System) comme WordPress, Prestashop ou un site web conçu de zéro à l’aide de langages web comme le HTML, le CSS, le Javascript et le PHP. Un CMS qui signifie « système de gestion de contenu » est un programme informatique qui facilite la création d’un site web en proposant des modèles de sites. Le client aura accès à une interface très intuitive qui lui permettra sans coder d’enrichir son site de textes, d’images ou de vidéos.

L’atout premier des CMS réside dans leur simplification d’utilisation. Si la rédaction d’un cahier des charges ne vous inspire pas, vous pouvez naturellement être aidé par des professionnels,notamment chez Mediaveille !

Avec qui travailler pour réaliser le projet web ?

Le chef de projet web est le maître d’œuvre de votre projet web. Il sera votre premier interlocuteur pour vous parler de l’avancée du projet, d’un retard ou de tous les problèmes rencontrés pour poursuivre le projet web dans de bonnes conditions. A partir du cahier des charges, le chef de projet va définir un planning et assigner les tâches aux différents professionnels qui vont intervenir sur le projet web comme le designer, le rédacteur, les développeurs, le référenceur … Il aura pour mission aussi de veiller au respect du budget convenu avec le client.

Au quotidien, c’est à lui que reviendra le rôle de motiver les différents professionnels qui interviennent sur le projet pour assurer sa parfaite réalisation. Le chef de projet web se chargera également d’animer des réunions régulières en présentiel ou par téléphone pour faire des points réguliers sur l’avancée du projet.

Les différentes méthodes de gestion de projet

Il existe plusieurs méthodes en gestion de projet. Le cycle en V est la méthode la plus répandue dans le domaine du projet web, elle consiste dans la réalisation de différentes étapes d’un projet les unes après les autres. Cette méthode de planification de projet Web présente l’inconvénient de manquer de souplesse dans l’éventualité d’un ajout ou d’un changement de fonctionnalité.

Les agence digitales ou agences web préfèrent désormais les méthodes de gestion de projet dites agiles qui reposent sur l’itération (mise en production des diverses fonctionnalités du projet web et tests auprès des utilisateurs pour éventuellement corriger rapidement les bugs). Les méthodes agiles vont permettre la participation de tous les acteurs du projet web et sa livraison plus rapide et des évolutions possibles tout au long du projet.

Le wireframe ou zoning

Avant de débuter la maquette d’un site web et en s’appuyant sur le cahier des charges, le webdesigner ou graphiste va réaliser le wireframe qui consiste à l’aide de logiciels spécifiques (Basalmiq, Axure…) de créer les différentes « zones » de votre site site web comme le menu, le bloc contenu, le sidebar, le footer… Avant de se lancer dans la réalisation de la maquette, le designer devra définir précisément les besoins et les usages des utilisateurs grâce à l’UX et l’UI Design.

La maquette

Votre graphiste, votre webdesigner a réalisé les différentes zones de votre site web. Il peut désormais s’attaquer à la maquette de votre site web à l’aide d’outils comme Photoshop et/ou illustrator. Le désigner tout en se montrant créatif devra prendre en compte l’ensemble des éléments qui peuvent influencer la création de la maquette du site web comme les contraintes techniques, la charte graphique de l’entreprise si celle-ci existe.

L’intégration et le développement

L’équipe de développeurs en partant de la maquette réalisée par le webdesigner va « donner vie » à votre site web. Les développeurs vont « intégrer » cette maquette grâce à des langages web comme le HTML, le CSS et le Javascript, autant de langages qualifiés de « front » qui vont permettre de transformer la maquette de votre site web en des pages web compréhensibles par les navigateurs.

Le travail des développeurs va également s’appuyer sur le cahier des charges pour prendre connaissances des différentes fonctionnalités techniques attendues. C’est alors que les développeurs peuvent notamment se lancer dans des développements spécifiques à l’aide de langage back-end comme le PHP pour réaliser le back-office de votre site internet, y ajouter de nouvelles fonctionnalités.

La mission des développeurs est aujourd’hui rendue complexe par la nécessite de prendre en compte de nouveaux critères, de nouveaux attendus pour réaliser un site web performant comme le temps de chargement des pages, le responsive-design (un site web adapté à tous les écrans : mobile, tablette, desktop), le SEO (Search engine optimisation, l’art d’optimiser un site web pour Google). Le géant de Mountain View tout comme les autres moteurs de recherche attendent en effet un code de site web épuré et bien structuré avec un bon balisage.

La recette interne et client

Une fois le site web conçu par l’équipe de développeurs, il va s’agir d’identifier tous les « bugs » qui peuvent freiner ou empêcher la parfaite exécution des différentes fonctionnalités techniques de votre site web. Pour cela, tant en agence web que pour l’entreprise, il va s’agir de tester le site web ! L’objectif est de parvenir à l’étape du « zéro bug » pour permettre ensuite sa mise en ligne.

La mise en ligne du projet web

Votre site web est maintenant en ligne. Avant ça, un référenceur web ou consultant SEO aura veillé à assurer la parfaite redirection de vos anciennes URLs avec des redirections 301 pour ne pas perdre votre référencement déjà acquis. Pour la mise en ligne, pensez également à trouver un bon hébergeur !

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser


Pas d'autres prestations.