Facebook Business Manager est une solution gratuite destinée exclusivement aux entreprises. Le principe : à partir d’une seule interface, le professionnel gère les pages Facebook et les profils Instagram de la société ainsi que les publicités. Business Manager permet également d’organiser le travail des différents collaborateurs en octroyant des droits d’accès adaptés aux missions de chacun. La configuration et la prise en main de l’outil sont très faciles. À la clé, pour la société : un gain de temps dans ses actions webmarketing et une présence en ligne gérée en toute simplicité.

Gérer ses pages Facebook et son profil Instagram

Le Business Manager constitue le pivot autour duquel s’organise l’activité marketing de l’entreprise sur Facebook et Instagram. Lors de la configuration de l’outil, doivent être ajoutés :

  • La ou les pages Facebook de la société. S’il y en a plusieurs, il conviendra de définir une page principale. Par exemple, un réseau d’agences immobilières peut avoir une page principale présentant son activité de manière globale, et des pages annexes, chacune consacrée à une agence en particulier.
  • Le ou les profils Instagram de la marque.

Si l’entreprise ne dispose pas encore de pages sur ces réseaux sociaux, elle aura la possibilité de les créer directement dans le Business Manager. Ce sera, dès lors, pour elle l’occasion d’accroître sa visibilité auprès de millions d’utilisateurs. Facebook reçoit en effet près de 30 millions de visites chaque jour et Instagram plus de 10 millions .

Une fois les pages et profils rattachés au Business Manager, il sera possible de piloter les actions marketing depuis l’interface. Concrètement, une entreprise aura la possibilité de :

  • Publier des contenus sur Facebook (comme des jeux-concours par exemple) et Instagram.
  • De répondre aux commentaires laissés par les internautes.
  • De suivre les performances des publications.

Piloter ses campagnes de publicité depuis le tableau de bord

Lancer des campagnes de publicité sur Facebook fait généralement partie intégrante de la stratégie social media des entreprises. Elles permettent en effet d’atteindre plusieurs objectifs : accroître la notoriété de la marque, augmenter le trafic vers son site internet, promouvoir de nouveaux produits ou encore diffuser une actualité (par exemple l’ouverture d’une boutique). Elles sont paramétrées afin de toucher un public ciblé durant une période déterminée. Dans ce cadre, le Business Manager offre des fonctionnalités intéressantes.

Depuis l’interface, il est possible de réaliser chaque étape de la campagne Facebook Ads :

  • Créer la publicité (choix du format, insertion d’un texte, de visuels et/ou d’une vidéo).
  • Paramétrer l’annonce (choix de l’audience et de la durée de diffusion).
  • Payer la publicité. La facturation s’effectue au CPM (coût pour 1 000 personnes touchées) ou au CPC (coût par clic). Par exemple, si la marque décide de fixer un CPM à 1 € et que 10 000 utilisateurs voient l’annonce, elle devra payer 10 €. En optant pour le CPC, l’annonceur paie uniquement lorsqu’un internaute clique sur un lien présent dans la publicité créée.

L’ensemble des fonctionnalités liées aux publicités sont accessibles depuis le tableau de bord du Business Manager.

Analyser les performances des contenus et des publicités

Toute stratégie webmarketing doit intégrer l’analyse régulière des performances. Comprendre le comportement de son audience, vérifier l’efficacité d’une campagne publicitaire ou des différents posts sont indispensables. Cela permet, en effet, d’ajuster son plan de communication afin de gagner en efficacité.

Le Business Manager, via son tableau de bord, donne accès à des statistiques générales. Pour les consulter, il convient de choisir une période d’analyse (celle-ci est entièrement personnalisable). Les données principales sont :

  • Le nombre de nouveaux fans sur la période déterminée.
  • L’activité sur les publications (nombre de partages et de commentaires).
  • Les données démographiques des utilisateurs (pays, âge).

Les publications et les Ads (publicités) donnent également lieu à des statistiques d’audience. Il est notamment possible de connaître le nombre d’utilisateurs touchés ou encore, le nombre d’interactions avec la publicité ou le post (clics sur un lien, par exemple).

Définir les droits d’accès des différents collaborateurs

Business Manager est un outil idéal pour les entreprises disposant d’une équipe dédiée au webmarketing et/ou de partenaires intervenant dans ses projets en ligne. Chaque collaborateur peut en effet accéder à l’interface et y réaliser les tâches qui lui sont assignées.

L’accès à l’outil repose sur deux niveaux d’autorisation : administrateur et employé. L’administrateur est la personne de l’entreprise en charge de piloter le Business Manager. C’est lui qui contrôle l’ajout et la suppression des employés. Selon les options choisies par l’administrateur, l’employé peut :

  • accéder aux pages Facebook, profils Instagram et/ou aux comptes publicitaires.
  • être autorisé à voir des informations, publier du contenu, configurer une campagne Facebook Ads et/ou à effectuer un paiement.

Ainsi, l’administrateur ouvre des droits spécifiques en fonction des missions de chaque collaborateur. Par exemple, un web analyst aura uniquement accès aux statistiques de performance.

Un Business Manager bien géré garantit donc une collaboration fluide et facilite le travail en équipe.

Véritable allié de la stratégie social média d’une entreprise, Business Manager permet la gestion des comptes publicitaires et des contenus mis en ligne sur Facebook et Instagram. Son utilisation demande une véritable expertise webmarketing. Une agence de stratégie digitale sera à même de conseiller les professionnels sur l’utilisation de Facebook Business Manager.

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser