Facebook compte près de 2,5 milliards d’utilisateurs actifs par mois dans le monde . Avec Instagram et LinkedIn, la plateforme figure parmi les réseaux sociaux les plus importants. Toute entreprise, quelles que soient sa taille et son activité, est à même de bénéficier de la visibilité offerte par Facebook. Publication de contenus, création de jeux-concours ou encore lancement de campagnes publicitaires : les manières de communiquer sur le réseau social sont multiples. Il convient de choisir les bons outils, en fonction de sa cible et de ses objectifs, afin de construire une stratégie social media efficace.

Définition du community management sur Facebook

Le community management appliqué à Facebook consiste à gérer la présence de l’entreprise sur le réseau social. Cette définition englobe :

  • La communication sur l’activité de la société.
  • La promotion de ses produits et services.
  • La création d’événements, comme les jeux-concours.
  • L’instauration d’un dialogue avec les clients et prospects.
  • La gestion de la réputation de la société sur la plateforme (on parle d’e-réputation).
  • Une veille concurrentielle et commerciale.

Le social media management est un véritable métier, qui nécessite de posséder une formation spécialisée en webmarketing. Représentant de l’entreprise sur les médias sociaux, le community manager a pour mission de fédérer une communauté de « fans » autour de la marque. Sur Facebook, cet expert du web s’attache en premier lieu à accroître la notoriété de l’entreprise auprès d’une audience ciblée. Ses missions sont également de conquérir une nouvelle clientèle et de fidéliser les clients existants.

Pour ce faire, l’entreprise crée une page commerciale où elle publie ses contenus et à laquelle s’abonnent les utilisateurs de Facebook. Il peut être recommandé de créer un compte Business Manager. Celui-ci permet de gérer, à partir d’une seule interface, plusieurs pages ainsi que des campagnes publicitaires. Il est même possible d’y rattacher un profil Instagram.

Comment communiquer sur le réseau social ?

Définir son audience

Première étape de toute stratégie de communication sur Facebook : la définition d’une cible. Zone géographique, âge, catégorie socioprofessionnelle, etc. : une entreprise doit savoir à qui elle parle afin d’adapter sa ligne éditoriale et le contenu de ses publications. Par exemple, un éditeur de jeux vidéo s’adressera à son audience sur un ton informel (emploi du « tu ») et n’hésitera pas à utiliser des termes techniques, utilisés uniquement par la communauté des gamers. En revanche, une agence immobilière adoptera un langage plus neutre et prendra soin d’éviter tout « jargon » propre au métier, le but étant de toucher un public large.

Concevoir une stratégie de contenu

Les contenus publiés sur le réseau social (textes, photos, vidéos) doivent avoir un impact sur l’activité de l’entreprise. Il peut s’agir :

  • De générer du trafic vers un site marchand, donc d’augmenter les ventes en ligne. Pour ce faire, l’entreprise publie, par exemple, des contenus intégrant un lien vers sa boutique en ligne.
  • D’améliorer la relation client. La marque portera ici une attention particulière au contenu et au délai de réponses lorsque les clients publieront sur sa page. De même, elle peut développer les échanges par chat grâce à l’outil Messenger, intégré à Facebook.
  • De développer une véritable communauté attachée aux valeurs de la marque. Diffuser un événement en direct ou proposer un jeu-concours constituent, à ce titre, des choix pertinents.

Facebook dispose également des outils nécessaires pour lancer des campagnes de publicité ciblées. Ainsi, pour le lancement d’un nouveau produit de beauté antirides, la marque sera en mesure de diffuser son annonce uniquement aux femmes âgées de 35 ans et plus.

Stratégie marketing sur Facebook : les erreurs à éviter

Avoir un mix de contenu déséquilibré

Les internautes ne feront pas confiance à une marque multipliant les contenus commerciaux. Les professionnels doivent appliquer la règle 80/20. 80 % des publications sont destinées à informer et/ou divertir et seulement 20 % à promouvoir la marque.

Paniquer face à un « bad buzz »

Aucune entreprise n’est à l’abri d’un « bad buzz ». Il convient alors de prendre la juste mesure du contenu ayant déclenché la crise (ton, nature de l’information) et de l’influence des personnes à l’origine du buzz. Cela permettra d’adapter sa réponse sur le fond et la forme.

Ne pas répondre aux commentaires

Tout l’intérêt de Facebook Business est de créer des liens avec sa cible. Aux yeux des internautes, ne pas répondre aux commentaires traduit un manque d’intérêt de la marque pour ses clients. Celle-ci doit, au contraire, se montrer présente et réactive afin de rassurer son audience et se montrer proche d’elle.

Oublier d’analyser les résultats

Les statistiques Facebook permettent d’analyser les résultats des actions marketing. Il est possible de connaître l’impact de chaque publication en visualisant le nombre de personnes ayant vu le contenu, l’ayant aimé ou encore partagé. L’entreprise peut également découvrir à quels moments son audience se connecte à la page. Cette information permet de savoir quand communiquer sur Facebook pour maximiser sa visibilité.

La gestion d’une page Facebook requiert une grande expertise du web et des réseaux sociaux. Une formation en marketing digital se révèle indispensable pour développer une stratégie social media efficace. Lorsqu’une entreprise ne dispose pas des compétences nécessaires en interne, il est indispensable de faire appel à une agence spécialisée.

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser