Le référencement renforce la visibilité de votre site web et permet de générer du trafic qualifié. Mais quelle approche choisir pour atteindre les meilleures positions dans les résultats de recherche ?

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO (Search Engine Optimization) désigne l’ensemble des actions et stratégies visant à améliorer le classement d’un site web dans les résultats organiques (ou naturels) des moteurs de recherche. Le référencement naturel exclut donc les résultats publicitaires payants.

Pour réussir en SEO, il faut d’abord comprendre comment les algorithmes des moteurs de recherche, comme Google, Bing ou encore Yahoo classent les pages web.  Ensuite, on va définir une liste de mots-clés sur lesquels on cherchera à positionner son site. Ils doivent correspondre aux recherches que les internautes effectuent pour arriver jusqu’à vous. Enfin, on mettra en place des actions en phase avec le fonctionnement de l’algorithme et ses évolutions les plus récentes.

Le SEO repose sur 4 grands leviers :

  • Le contenu : Google valorise les contenus bien structurés et offrant des réponses pertinentes aux requêtes de ses utilisateurs
  • Le netlinking : l’obtention de liens entrants atteste de la popularité de votre site. Les moteurs de recherche interprètent ces backlinks comme des signaux positifs.
  • L’optimisation technique : en corrigeant les failles techniques de votre site, vous facilitez sa lisibilité par les moteurs de recherche et améliorez la performance de vos contenus.

 

Qu’est-ce que le SEA ?

Le SEA (Search Engine Advertising) consiste à créer et optimiser des publicités payantes qui s’affichent dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Par exemple, vous pouvez mener une campagne Google Ads (anciennement Google Adwords) pour faire apparaître votre site web en position préférentielle sur des requêtes stratégiques pour votre entreprise.Google Ads fonctionne selon un système d’enchères. L’annonceur détermine un budget à allouer à certains mots-clés. Ensuite, il paie la régie Google en fonction de la quantité de clics sur son lien sponsorisé. C’est ce qu’on appelle le PPC (Pay Per Click).

Pour réussir ses campagnes SEA, il faut bien choisir ses mots-clés cibles. En effet, tous les mots-clés n’ont pas le même coût. Plus un mot-clé est concurrentiel, plus le clic coûte cher. On parle alors de CPC (coût par clic). Par exemple, le CPC de « Programme immobilier » est plus élevé que celui de «Programme immobilier rennes ouest». Pour faire son choix, on va s’efforcer de déterminer les mots-clés les plus à même de générer des conversions.

SEO et SEA : le jeu des 9 différences

SEO et SEA répondent aux mêmes objectifs de visibilité et de génération de trafic depuis les moteurs de recherche. Néanmoins, les deux stratégies diffèrent sur 9 points :

  • Le SEA produit des résultats dès le lancement de la campagne alors que les effets du référencement naturel ne se font sentir qu’au bout de quelques mois. Toutefois, à long terme, le SEO offre un meilleur ROI.
  • Les effets du SEO sont pérennes : un site peut continuer à bien se positionner même si on y alloue moins de temps et de ressources. A l’inverse, les effets du SEA s’arrêtent quand la campagne est terminée.
  • Une bonne stratégie SEO permet de générer du trafic gratuitement (ou à faible coût) alors que le SEA nécessite un budget. On fait parfois la différence entre référencement gratuit et référencement payant.
  • Avec les options de ciblage, le SEA permet de pousser ses annonces vers une cible spécifique en fonction de sa localisation géographique ou de ses centres d’intérêt par exemple.
  • Le SEO apporte en principe un trafic mieux qualifié et génère des taux de transformation supérieurs à ceux du référencement payant
  • Le SEO demande des efforts constants notamment pour la création de contenus.
  • En SEA, tous les mots-clés sont potentiellement atteignables (à condition d’y mettre le prix) alors que le SEO n’offre pas de garantie de pouvoir se positionner sur des mots-clés à forte concurrence.
  • Le SEA permet de mener une campagne d’acquisition limitée dans le temps, par exemple pour des offres saisonnières ou un lancement de produit.
  • Le SEO renforce la notoriété de la marque et la confiance des internautes alors que le SEA répond surtout à des enjeux de court terme.

 

Référencement naturel et payant : opposés ou complémentaires ?

On a parfois tendance à opposer SEO et SEA. Pourtant, les deux approches tirent dans le même sens. Elles peuvent parfaitement s’allier pour générer du trafic de qualité dans une stratégie de Search Engine Marketing (SEM). On utilisera le SEO tout au long de la durée de vie d’un site web pour générer un trafic régulier. Rappelons que le trafic organique représente en moyenne plus de la moitié du trafic d’un site. En complément, les campagnes Adwords peuvent servir des objectifs spécifiques :

  • Au lancement du site, lorsque le référencement naturel n’a pas encore produit ses effets.
  • A l’occasion d’un événement ponctuel (lancement de produit, campagne saisonnière, événement spécial, actualité de la marque,…)
  • En complément du SEO, pour atteindre des mots-clés à fort niveau de concurrence, difficilement accessibles de façon organique.

En définitive, SEO et SEA ne ressemblent pas mais s’assemblent très bien. Associés à d’autres techniques comme le SMO, ces deux approches du référencement vous aideront à atteindre vos objectifs webmarketing, notamment en termes d’acquisition. Contactez nos équipes conseil pour bâtir avec eux une stratégie SEO / SEA complémentaire et adaptée à vos objectifs

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser


Pas d'autres prestations.