Quel est l’intérêt d’un site web conçu avec soin si personne n’arrive à le trouver ? L’absence de votre site dans les résultats de Google, même dans le cadre d’une recherche très ciblée, est presque toujours la conséquence d’un référencement non optimisé. Cette situation est potentiellement très préjudiciable, puisque le célèbre moteur de recherche constitue, en règle générale, le point d’entrée d’une grande majorité de vos visiteurs.    

Voici quelques raisons les plus courantes pouvant expliquer l’invisibilité de votre site sur Google. Ce n’est pas une liste exhaustives, une analyse fine et complète par un consultant SEO spécialisé est nécessaire pour idenfitier de façon précise les points faibles du SEO d’un site.

1- L’indexation sur Google n’a pas encore eu lieu        

Si le site web vient à peine d’être mis en ligne, l’explication la plus plausible est que le moteur de recherche n’a pas encore eu le temps de l’indexer. Pour maintenir à jour ses résultats, Google s’appuie en effet sur des robots qui parcourent en permanence les vastes étendues d’Internet et scannent les nouvelles pages. Plusieurs jours sont généralement nécessaires pour que le contenu soit pris en compte et intègre la base de données.  

Il est toutefois possible d’intervenir manuellement pour accélérer le processus, et de soumettre l’URL de votre site pour bénéficier d’un scan rapide : il s’agit de l’une des fonctionnalités les plus populaires de Google Search Console.        

Si vous ne constatez aucune amélioration dans les résultats Google au bout de plusieurs jours, vérifiez tout d’abord que le référencement a bien eu lieu. Pour ce faire, entrez directement l’URL de votre site dans la barre du moteur de recherche. Google ne vous renvoie aucun résultat pertinent ? Cela signifie que l’indexation du site n’a pas pu avoir lieu, probablement en raison de son paramétrage.

2- Le paramétrage du site empêche son indexation    

L’absence de référencement dans la base de données de Google peut, tout d’abord, s’expliquer par une mauvaise configuration du fichier robots.txt. Ce dernier, situé à la racine du site web, indique aux robots des moteurs de recherche les zones qu’ils sont autorisés à scanner. Ouvrez donc le fichier depuis l’arborescence du site, et vérifiez son contenu. Certains réglages, et notamment la fonction « disallow », ont pour effet d’interdire l’accès du site aux robots de Google, et entraîneront donc une non-indexation.        

L’élément bloquant se situe peut-être aussi, et à votre insu, au sein des balises meta Robots des différentes pages du site. Vérifiez notamment, en parcourant le code source de chaque page, que les valeurs « noindex » ou « none» de la balise Meta Robots ne sont pas renseignées.

Ces erreurs de paramétrage sont assez courantes, dans la mesure où il est facile de cocher une case par inadvertance dans votre logiciel de création et d’édition de sites web. Un CMS populaire comme WordPress inclut par exemple une option pour interdire, d’un seul clic, le référencement des pages du site au sein des principaux moteurs de recherche.

Note pour WordPress : Vérifiez le paramétrage du site. L’interface d’administration de WordPress permet de vérifier assez facilement le paramétrage du site web concernant son référencement SEO. Ouvrez le menu « Réglages », puis rendez-vous dans la section « Lecture ». L’item intitulé « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site » doit normalement être décoché.

3-  La structure du site n’est pas optimisée pour le référencement     

Dans la plupart des cas, votre site web est bel et bien référencé par Google, mais apparaît tellement loin dans les résultats de recherche qu’il en devient virtuellement invisible pour pour votre internaute cible . Rappelons, en effet, que les sites affichés en première page récoltent plus de 90 % des clics des utilisateurs du moteur de recherche. L’optimisation de votre site sur les moteurs de recherche, ou search engine optimization (SEO), doit ainsi être l’une de vos préoccupations essentielles.    

Les clés d’un bon niveau de référencement par l’algorithme de Google sont à la fois multiples et évolutives, et requièrent une réflexion dès la conception initiale du site et de sa structure, avec l’aide d’une agence de référencement et webmarketing.

  • L’arborescence du site et le fichier sitemap – qui formalise le plan du site pour le rendre plus simple à lire par un robot – doivent répondre aux bonnes pratiques du silo thématique et aux standards de qualité de Google.
  • Des liens externes doivent mener vers les pages de votre site web.
  • Le contenu doit être riche et utiliser les bons mots-clés 
  • Le site doit offrir un bon niveau de performance et d’expérience utilisateur sur l’ensemble des terminaux fixes et mobiles, conformément aux normes du responsive design.
  • Un certificat HTTPS, enfin, apporte un bonus de visibilité sur Google.

Le service Google Search Console s’impose, là aussi, comme un excellent outil pour contrôler et optimiser ces différents points.       

4- Les mots-clés utilisés ne sont pas pertinents           

Vous effectuez vous-même quotidiennement des recherches sur Google, et savez donc que le choix du bon mot-clé est essentiel pour parvenir à un résultat pertinent. Pourtant, et paradoxalement, de nombreux professionnels échouent à sélectionner les expressions et mots les plus pertinents lorsqu’ils conçoivent leurs propres sites Internet. Une erreur courante, en particulier, consiste à choisir des mots-clés basés sur les services et produits vendus, et pas sur ceux que recherchent effectivement et en priorité les utilisateurs de Google.

La définition des bons mots-clés, leur placement adéquat dans les corps de texte et leur nombre d’occurrences sur chaque page, sont autant de variables qui ne doivent pas s’improviser pour quiconque a l’ambition d’être visible sur Google.     

La rédaction proprement dite, quant à elle, doit être confiée à un rédacteur spécialisé en SEO afin de vous assurer d’une intégration harmonieuse et efficace de chaque mot-clé pour les moteurs de recherche. 

5- Le site a été pénalisé par Google      

Google veille activement à décourager toute tentative de manipulation des résultats de son moteur par des pratiques abusives. Le spam de mots-clés, la multiplication des liens externes de complaisance ou les sites offrant un contenu trompeur, sont autant de techniques qui peuvent valoir une sanction immédiate de Google lorsqu’elles sont détectées. Concrètement, le site incriminé subit une pénalité qui le relègue très loin dans les résultats, ou le désindexe entièrement.          

Les pénalités imposées par Google peuvent toucher des concepteurs web de bonne foi. Un simple détour par Google Search Console peut permettre de vérifier rapidement si vous faites l’objet, ou non, d’une mise à l’index “manuelle” par le moteur de recherche : le cas échéant, un message d’alerte s’affiche et précise la nature du problème détecté. Si la pénalisation est algorithmique (Panda, Penguin), aucun message ne sera communiqué, mais l’état de votre trafic ne laissera planer aucun doute.

Il faut dans tous les cas faire réaliser un audit SEO complet de tous les leviers pour identifier la cause de la pénalisation, et savoir comment en sortir.

De nombreuses causes peuvent expliquer l’absence de votre site web dans les résultats affichés par Google. Certaines de ces causes peuvent être faciles à découvrir, d’autres beaucoup mois; le SEO étant le levier d’acquisition Web prioritaire, il ne faut prendre aucun risque et faire appel à un spécialsite.

A ce titre, les équipes SEO Mediaveille disposent de toute l’expertise pluridisciplinaire pour mener à bien ces audits, et trouver les solutions à mettre en oeuvre pour faire que votre site occupe sur Google la place qu’il mérite.

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser