Un site web de qualité doit séduire les internautes et les amener à convertir leur visite par une action : achat d’un produit, inscription à un événement, téléchargement d’un e-book… La conception web, appelée aussi webdesign, est une phase capitale d’un projet de site internet. Elle regroupe la création de la structure, la mise en page des contenus et la définition de la ligne graphique. Comment le webdesigner réussit-il à concevoir un site attractif et bien référencé dans Google ? Il centre son travail sur l’expérience utilisateur. Explications.

Aérer les pages pour un meilleur confort de lecture

Une bonne expérience utilisateur (UX) commence par des pages web agréables à parcourir. Le webdesigner veille à un bon équilibre entre le texte et les éléments graphiques (photos, boutons de navigation, icône, infographie…). La mise en page doit être aérée. Il ne faut donc pas hésiter à laisser des espaces vides, qui permettront d’amener le regard de l’internaute vers les éléments véritablement importants de la page. Cela apporte également un confort de lecture aux utilisateurs. L’accumulation de contenus et la multiplication d’effets visuels, comme les animations de type pop-up, perturbent au contraire le lecteur, qui n’hésitera pas à quitter le site.

Choisir les couleurs en fonction de l’activité de l’entreprise

La ligne graphique doit être cohérente avec l’activité et la cible de l’entreprise. Un site e-commerce proposant des produits bio inclura des tons verts rappelant la nature, par exemple. Les couleurs véhiculent un message et ont un impact émotionnel sur l’utilisateur. Ainsi, l’orange renvoie souvent une image « low cost », alors que le noir, très utilisé dans le domaine du luxe, est associé à l’élégance. En d’autres termes, la palette donne une personnalité au site et, par extension, à la marque. Le choix des tons prend également en compte la charte graphique de la société.

Limiter les photos de banques d’images

Très populaires, les banques d’images sont abondamment utilisées par les concepteurs de sites internet. Ces photos, généralement de très bonne qualité, doivent toutefois être utilisées avec parcimonie. Il n’est pas rare que deux concurrents aient une ou plusieurs images en commun sur leur site respectif. Si le client ou le prospect s’en aperçoit, cela a tendance à décrédibiliser la marque. De plus, l’authenticité de l’entreprise se mesure aussi au caractère unique de ses illustrations. Il est bien plus pertinent de diffuser des photos de ses propres équipes, produits et locaux. Si l’utilisateur connaît déjà la marque, il doit être en mesure de la reconnaître immédiatement lorsqu’il se connecte au site.
Il faut bien sûr sélectionner les meilleurs clichés. Quelques belles images en grand format, parfaitement cohérentes avec le contenu de la page, seront bien plus efficaces que de nombreuses petites photos réparties autour du texte.
Les webdesigners restent, par ailleurs, connectés aux tendances du web et peuvent, par exemple, prévoir d’intégrer des créations en 3D à un site internet. Ce type de contenu est un excellent choix, car il procure une expérience de visite immersive. Très répandue dans les domaines du cinéma et du gaming, la conception en 3D s’adapte en réalité à tous les secteurs d’activité. Ainsi, le site d’une marque de voiture peut intégrer la 3D pour présenter l’intérieur du véhicule. L’internaute aura la sensation d’être réellement dans l’habitacle.

Mettre en place une navigation intuitive

Il est indispensable de penser au parcours client lors de la création de sites internet. Le webdesign doit répondre à la question : comment amener l’internaute à interagir avec le site le plus rapidement possible ? Le design du site favorisera ainsi une navigation intuitive, menant l’internaute vers un achat ou toute démarche utile pour l’entreprise (prise de rendez-vous, par exemple). Pour ce faire, le webdesigner intégrera des boutons d’appels à l’action (call-to-action) en milieu ou fin de page. Plusieurs fonctionnalités favorisent également un parcours client aisé sur le site :
– Une Google map, pour situer une boutique, par exemple.
– Un chat, pour répondre aux questions des utilisateurs avant et après l’achat d’un produit.
– Des boutons de partage sur les réseaux sociaux.
– Un formulaire d’inscription en ligne.
– Un catalogue de produits consultable en ligne.
– Un espace dédié aux avis clients.

Concevoir un site responsive design

Une bonne expérience utilisateur implique de concevoir un site internet à l’ergonomie parfaite. Il s’agit de favoriser le confort de lecture et de navigation, par une prise en main facile. Le webdesigner doit ainsi concevoir un site adapté à toutes les tailles d’écran. On parle de site responsive design. C’est d’autant plus important que les tendances sont à l’achat sur appareil mobile. Désormais, les commandes réalisées à partir de Smartphones et tablettes dépassent celles effectuées depuis un ordinateur . Enfin, Google ne positionne dans ses premières pages de résultat que des sites responsive design. Il est donc impératif d’intégrer ce critère pour obtenir un bon référencement.
Réussir son design web demande une grande expertise, à la fois technique et artistique. Une agence de stratégie digitale sera à même d’accompagner les entreprises dans leur projet de site internet.

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser