Dans le processus de création des sites web, le Web Design est aujourd’hui une spécialité à part entière. Branche récente de la famille du design, elle est devenue un passage obligé d’une conception internet réussie. Comment définir le webdesign ? Que fait un webdesigner ? Quels sont les particularités et les pièges du webdesign ? Voici une introduction au webdesign pour y voir plus clair.

Le webdesign, c’est quoi ?

Le webdesign est également connu sous le terme de design graphique. Son objectif est de mettre en forme les informations fournies par un site internet ou une application à travers un ensemble de contenus. Ceux-ci prennent différentes formes adaptées au web : contenu textuel ou visuel (photos et vidéos).
Le webdesign doit donc organiser l’information dans les pages du site et adapter au mieux les contenus à ce support spécifique qu’est le web. Le visiteur du site doit percevoir clairement l’information, l’assimiler aisément et instantanément.
Pour y parvenir, la conception d’un design web suit un processus bien défini, jalonnée par différentes étapes, depuis la définition des besoins jusqu’à la réalisation des maquettes graphiques.

Qui réalise le webdesign ?

Parmi les métiers du web, celui de webdesigner a vu le jour pour réaliser cette phase graphique. Celui-ci agit sous la direction d’un chef de projet web et doit posséder de multiples compétences, aussi bien fonctionnelles que techniques.
Il se base idéalement sur un cahier des charges, comportant différents volets tels que la charte graphique, l’arborescence, les interactivités demandées ou encore les besoins ergonomiques. Si la charte graphique n’existe pas encore, c’est le webdesigner qui se charge de la créer.
Pour concevoir une interface web aboutie et efficace, il dispose d’une multitude de savoirs, comme :
• la maîtrise des outils de webdesign, tels Photoshop ou Illustrator,
• des notions de base en langages HTML, CSS et JavaScript,
• des compétences avérées en typographie et iconographie,
• un savoir-faire en hiérarchisation de l’information,
• des compétences en ergonomie et en interactivité,
• des connaissances sur les contraintes techniques inhérentes au web : multiplicité des appareils de lectures (ordinateur, tablettes, mobiles, téléviseurs…) et des problématiques liées à l’accessibilité.
Ainsi, les maquettes graphiques produites par le webdesigner doivent être déclinées pour une adaptation du design de ces différents terminaux, que l’on appelle le responsive design.
Notre page Qu’est-ce que le métier de webdesigner ? décrit en détail tout ce qu’il y a à savoir sur les compétences requises et les travaux réalisés par un webdesigner.
Obtenir un webdesign parfaitement exécuté nécessite une expertise certaine. Une agence spécialisée possède à la fois l’expérience acquise sur de nombreux projets et des collaborateurs aguerris couvrant le vaste champ des compétences requises aujourd’hui pour le webdesign.

Les particularités du webdesign

Le webdesigner imagine une interface entre internet et l’utilisateur englobant :
• l’architecture du site,
• l’arborescence des pages,
• la navigation interne,
• l’ergonomie,
• l’esthétique.
Nous sommes donc loin d’un simple design de forme. L’UX ou expérience utilisateur est au cœur de la réflexion, car le visiteur doit :
• pouvoir naviguer de manière fluide et naturelle sur le site,
• trouver ce qu’il cherche rapidement et facilement,
• être amené vers les liens souhaités en un minimum de clics,
• être incité à poursuivre sa visite sur le site.
Un webdesign efficace apporte une réelle valeur ajoutée au site web. Comment réussir son design web ? En bénéficiant des conseils avisés de spécialistes. L’expertise d’une agence en webdesign permet de réaliser une interface utilisateurs réussie, un design fonctionnel, inspirant confiance et conduisant l’internaute à concrétiser son action.

Cependant, de nombreuses entreprises choisissent de gérer cette tâche en interne, sans réaliser qu’elles manquent des compétences nécessaires. Suivre les bonnes pratiques, connaître les règles CSS pour le responsive web, telle est la base, mais est-ce suffisant pour aboutir à un webdesign performant ?
Compte tenu de l’étendue du travail du webdesigner, les pièges à éviter sont multiples et divers, comme :
• privilégier créativité et originalité en se concentrant sur l’identité visuelle, au détriment de l’utilisabilité et de l’ergonomie,
• ne pas anticiper les évolutions du web (la taille des écrans d’aujourd’hui n’est pas forcément celle de demain),
• oublier l’expérience mobile, à l’ère du mobile first.
Au final, le webdesigner doit à la fois tenir compte des demandes du service marketing, et œuvrer à livrer des maquettes réalisables par les intégrateurs ou développeurs qui prendront le relais.

Le webdesign est donc bien une brique essentielle d’un projet web permettant de communiquer avec l’internaute de manière claire et efficace, de distiller naturellement une information marketing, et d’optimiser l’expérience utilisateur pour une rentabilité maximale. Pour les entreprises souhaitant créer ou refondre un site internet, faire appel à une agence permet de profiter de son expertise en webdesign et de disposer de tous les profils de métiers web pour que son site internet dispose de fondations solides.