Le site web est au cœur de la stratégie digitale des entreprises. Il est donc indispensable d’analyser le trafic d’un site pour évaluer les retours des actions de webmarketing.
Leader du marché des web analytics, Google Analytics offre de nombreuses fonctionnalités essentielles pour aider les propriétaires de site à suivre leurs KPI.
Comment fonctionne Google Analytics ? Quelles sont les principales métriques que l’outil mesure ?

Google Analytics, le leader du web analytics

Google Analytics est un outil gratuit proposé par Google pour analyser le trafic d’un site web.
Il permet de suivre le comportement des visiteurs du site et de mesurer les performances des actions de marketing digital. En effet, le service donne accès à des indicateurs (KPI) comme le nombre de visiteurs, les sources de trafic, le nombre de pages vues, le temps passé sur le site, le taux de rebond,…
L’outil a pour finalité de fournir à un propriétaire de site des rapports et des tableaux de bord préconfigurés ou personnalisables pour faciliter le pilotage de ses activités webmarketing.
En effet, pour la plupart des entreprises, le site web est un hub vers lequel convergent toutes leurs actions de marketing digital (content marketing, Google Ads, social media, social ads). Quelle que soit leur provenance, les utilisateurs passeront vraisemblablement sur le site à un moment de leur parcours.
L’histoire de Google Analytics début en 2005. Google rachète la société Urchin Software Corporation qui édite une suite payante de logiciels d’étude de la fréquentation d’un site web. Dans la foulée, Google met gratuitement à disposition des propriétaires de site un système de web analytics qu’Urchin facturait 495$.
Aujourd’hui, plus de 50 millions de sites web dans le monde utilisent Google Analytics. Google Analytics est le leader mondial du web analytics avec plus de 80% du marché.

Comment fonctionne Google Analytics ?

Pour fournir ses tableaux de bord, Google Analytics intègre des lignes de tracking (voir plan de marquage) dans le code du site web. L’intégration peut également se faire via un Tag Management System (TMS). 
Ces lignes de code permettent à l’outil de collecter des données comportementales sur l’activité des utilisateurs du site, ainsi que des données démographiques (âge, sexe, centres d’intérêt du visiteur).
Ensuite, Google Analytics agrège ces données à différents niveaux :
• Utilisateur : les actions réalisées par chaque visiteur
• Session : les données reliées à chaque visite
• Page vue : les informations relatives à chaque page visitée
• Evénements : les clics sur des call-to-action, les téléchargements, …
Puis l’outil retranscrit ces données sous formes de métriques consultables dans des rapports ou des tableaux de bord.
Depuis le lancement de Google Analytics, Google fait constamment évoluer l’outil pour répondre aux besoins de ses utilisateurs. L’outil peut désormais mesurer le trafic en temps réel ou encore faciliter l’attribution des conversions.
Google propose l’outil gratuitement car il s’intègre parfaitement dans sa suite de solutions. En effet, il est très simple de relier son compte Analytics à la Google Search Console, à un compte publicitaire Google Ads (Google Adwords) ou à Google Data Studio.

Les principales métriques de Google Analytics

Le nombre d’utilisateurs et de sessions

Google Analytics permet de visualiser le nombre de visiteurs qui naviguent sur un site. L’outil fournit cette information en temps réel ou sur une période donnée.
En observant la courbe d’audience, le propriétaire du site peut observer en un coup d’œil l’évolution du trafic du site.
Le nombre d’utilisateurs correspond aux visites uniques. Le nombre de sessions désigne la quantité totale de connexion au site. Si un visiteur a consulté le site à 3 reprises sur la période, il aura réalisé 3 sessions.

L’acquisition

Le rapport d’acquisition de Google Analytics donne une vue immédiate sur les sources de trafic. Cela permet de visualiser la répartition des visiteurs selon leur provenance depuis les différents canaux :
• Trafic organique : depuis les moteurs de recherche
• Trafic direct : l’utilisateur a directement entré une URL du site
• Trafic social : le visiteur vient d’un réseau social
• Referral traffic : l’internaute est arrivé sur le site depuis un lien externe

Le taux de rebond

Le taux de rebond représente le nombre de visiteurs qui entrent sur le site, puis repartent après avoir consulté une seule page.
En général, un taux de rebond élevé signifie que le visiteur n’a pas trouve ce qu’il souhaitait sur le site. C’est particulièrement problématique si le site a des objectifs de conversion.
En complément, Google Analytics donne aussi une vue sur le temps de visite des utilisateurs. Lorsqu’un site combine taux de rebond élevé et temps de visite court, la qualité des contenus est certainement à revoir.

Les pages

Google Analytics donne aussi des indications précises sur les pages consultées par les visiteurs. Ces informations permettent de savoir quelles sont les pages les plus vues sur une période.
L’outil indique également, pour chaque page, le nombre de vues, le nombre de vues uniques, le taux de rebond et le temps passé sur la page. Il permet également de savoir dans quelle proportion l’entrée sur le site ou la sortie se font sur la page en question. Si une page présente un taux de sortie élevé, cela signifie qu’elle nécessite une optimisation.

Les objectifs

Google Analytics offre à ses utilisateurs la possibilité de configurer des objectifs. Un objectif correspond à une action que le propriétaire du site souhaitent voir les visiteurs réaliser. Il peut s’agir de compléter un formulaire de contact, télécharger un contenu ou encore souscrire à une offre.
La section « objectifs » de Google Analytics va permettre de suivre les conversions au regard de cet objectif.

Les événements

Dans le cadre de Google Analytics, un événement désigne une interaction de l’utilisateur avec un élément de la page web tracké dans l’outil. Cet élément peut être une vidéo, un podcast, une image, un bouton, un formulaire…
Les événements constituent une catégorie intéressante car, par défaut, Google Analytics ne pouvait pas tracker un événement qui générait pas une nouvelle vue de page. Par exemple, un clic sur un lien externe, le visionnage d’une vidéo, le scrolling d’une page ne peuvent être trackées que sous forme d’événements.

Google Analytics est un outil complet et puissant pour analyser les performances d’un site web. Il convient de bien configurer ses analytics en amont et aussi de bien comprendre les KPIs fournis par l’outil. Pour cela, on peut évidemment se faire conseiller et accompagner par des experts du pilotage de projet web ou des consultants web analytics.

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser