La conception d’un site Internet doit, en toutes circonstances, prendre en compte les besoins et les attentes de l’utilisateur final, afin de permettre une interaction aussi fluide que possible : c’est le principe de l’« ergonomie web ». Quels en sont les principaux critères, et comment réussir le design d’une interface ?

Les principes de base de l’ergonomie web

Au sens général, l’ergonomie est le domaine qui traite des interactions entre l’homme et la machine, et qui cherche à les optimiser pour « un maximum de confort, de sécurité et d’efficacité » selon la définition proposée par le médecin français Alain Wisner. De nombreux autres théoriciens se sont intéressés à ce champ d’études au XXe siècle et ont tenté d’identifier les critères d’une conception ergonomique, notamment Dominique Scapin et Christian Bastien ou encore, Donald A. Norman.

Dès l’apparition des premiers sites Internet, l’ergonomie appliquée au web est devenue un aspect essentiel de l’informatique et a passionné de nombreux chercheurs comme le consultant danois Jakob Nielsen. L’enjeu est simple : offrir aux utilisateurs une navigation fluide, intuitive et aussi naturelle que possible d’une page à l’autre.

Quels sont les objectifs de l’ergonomie web ?

Le design ergonomique d’un site web doit prendre en compte de nombreux critères, qui agissent en synergie au service de l’expérience utilisateur. Il vise essentiellement cinq objectifs :
• L’utilisabilité. Le visiteur doit être en mesure de trouver facilement l’information qu’il est venu chercher, sans se perdre au cours de la navigation.
• La lisibilité. Le contenu des pages doit être soigneusement hiérarchisé, en priorisant l’information la plus importante. Les couleurs et polices de caractères doivent respecter une certaine sobriété pour être agréables à visualiser.
• La rapidité. Un bon design web minimise les délais de chargement d’une page, afin de ne pas lasser le visiteur et l’encourager à rester.
• L’interactivité. Les utilisateurs ont à leur disposition des liens nombreux, visibles et positionnés intelligemment afin de naviguer plus facilement sur le site. Ils peuvent commenter un contenu ou le partager d’un simple clic.
• L’accessibilité. Un site web ergonomique est inclusif par nature. Il est accessible sans difficulté depuis n’importe quel terminal numérique ou navigateur web, et s’adapte aux besoins des personnes non-voyantes ou souffrant de daltonisme.
Encadré : UX et UI, de quoi s’agit-il ?
L’expérience utilisateur (User Experience ou UX) et le design de l’interface utilisateur (User Interface ou UI) sont les deux branches de l’ergonomie web qui s’intéressent à la qualité des interactions entre l’internaute et le site web.

La conception d’une bonne UX/UI obéit à un certain nombre de principes, et peut occuper un temps considérable dans le processus de création du site. (liens vers pages filles)

Quelles sont les implications pratiques de l’ergonomie web ?

Les progrès de l’ergonomie web au cours des dernières années se sont notamment traduits par :
• L’intégration de scripts dynamiques pour une utilisation plus interactive des sites, dont le PHP et le Java.
• La généralisation des feuilles de style en cascade (CSS), qui permettent d’uniformiser le design graphique de l’ensemble des pages d’un site tout en réduisant les temps de chargement.
• La définition de normes ISO relatives aux interfaces utilisateur. Ces documents de référence, établis par l’International Organization for Standardization, permettent d’uniformiser certains éléments de design web tels que les icônes et leur signification*.
• Les standards techniques du « responsive design », qui assurent une expérience utilisateur de même qualité sur ordinateur et sur mobile (Smartphone ou tablette).
L’utilisation d’un site Internet doit être une source de plaisir et de satisfaction pour le visiteur. Les grands principes de l’ergonomie web veillent à éliminer toute source possible de frustration et permettent une navigation plus fluide. Le recours à une agence spécialisée en web design est fortement recommandé pour créer ou repenser le site d’une entreprise ou d’une marque.

Les trois points clés à retenir :
• L’ergonomie web vise à optimiser l’interaction entre l’utilisateur et le site consulté.
• Un site ergonomique doit être notamment accessible, rapide, lisible et interactif.
• La maîtrise des standards techniques de l’ergonomie requiert une expertise informatique.

*https://www.iso.org/standard/30821.html?browse=tc

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser