Comprendre le comportement des internautes sur votre site web passe aujourd’hui par l’implémentation de tags, ces morceaux de code sur votre site web. Ces tags ou balises vont permettre de dire si vous atteignez vos objectifs ou s’il est nécessaire d’améliorer votre stratégie en pointant par exemple quels canaux sont les plus efficaces, quels sont les freins qui dissuadent les internautes de passer à l’action ?
Le tag management va permettre de gérer vos balises. Leurs nombres peut en effet s’avérer très importants dans le cas des boutiques e-commerce. Avec de tels sites, l’installation des tags un par un manuellement devient très rapidement chronophage. Heureusement, il existe les Tag Management System (TMS). Ils permettent une installation unique, une gestion simplifiée depuis une interface intuitive basée sur votre navigateur.

Quelles sont les différentes étapes dans le fonctionnement d’un Tag Management System ?

Différents outils de tag management existent comme Adobe Tag Manager, Tealium, Tag Commander ou la solution gratuite de Google, Google Tag Manager (GTM). Les TMS présentent l’avantage d’être asynchrones, c’est-à-dire qu’ils se chargent en parallèle de la page et n’altèrent pas les performances sur site web.
Les tags sont des morceaux de code qui comprend une règle de déclenchement (le déclencheur). Dans le cas de Google Tag Manager, vous devrez pour utiliser le TMS poser le conteneur GTM (un bout de code en javascript) sur toutes les pages de votre site web.
Par définition, ce sont les déclencheurs (triggers) qui vont provoquer le déclenchement ou non de la balise. Ce sont des règles d’exécution ! Les déclencheurs vont définir la manière dont les balises vont être utilisées sur le site, cela va constituer autant de conditions selon lesquelles une balise est déclenchée ou non.
Par exemple :
• Lorsqu’un achat est effectué sur le site web
• Au moment de la souscription de la newsletter du site web
• Après qu’un internaute soit resté 5 minutes sur une page.
• Pour un événement comme un clic sur un bouton
• L’envoi d’un formulaire
• La vue d’une vidéo
Grâce à un Tag Management System, vous pouvez suivre de façon illimitée l’ensemble des interactions des internautes avec votre site web.

Qu’est-ce qu’un DataLayer ?

Combiner un Tag Management System comme Google Tag Manager associé à un DataLayer permet d’améliorer les collectes de données personnalisées. Un DataLayer ou « couche de données » en français est un objet JavaScript qui se compose de variables qui peuvent être transmises vers Google Tag Manager puis d’autres outils comme Google Analytics. Le DataLayer va permettre de collecter des données sur le site web et de les transmettre à Google Tag Manager qui s’occupera ensuite de les transmettre à un outil d’analyse.
Si le fonctionnement d’un Tag Management System vous paraît complexe tout comme celui du Data Layer, les experts en web analytics de Médiaveille sont à votre disposition pour vous accompagner.

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser