Google Analytics offre une solution simple et gratuite pour analyser le trafic d’un site web. C’est donc un outil incontournable pour évaluer les résultats de ses actions de marketing digital.
Pour bénéficier de ses multiples fonctionnalités, il faut d’abord configurer l’outil sur le site et comprendre les différents rapports proposés par Google Analytics.

Comment créer un compte Google Analytics

Pour créer un compte Google Analytics, il faut d’abord disposer d’un compte Google. Ensuite, il suffit de se rendre sur le site Google Analytics et de suivre les étapes de configuration :
• Configuration du compte : l’outil invite l’utilisateur à choisir un nom pour son compte Analytics, en général le nom de l’entreprise.
• Le type d’analytics : l’utilisateur choisit s’il veut mesurer les performances d’un site web ou d’une application mobile
• Configuration de la propriété : l’utilisateur indique le nom et l’URL de son site

Pour finaliser la création du compte, il ne reste plus qu’à valider et accepter les conditions d’utilisation du service.

Comment installer le code de suivi Google Analytics sur un site ?

Plusieurs méthodes pour installer le code de suivi

Une fois le compte créé, Google Analytics fournit à l’utilisateur un code de suivi. Pour que le service puisse récolter des données, l’utilisateur doit impérativement installer ce code dans son site.
Sur cet écran, l’ID de suivi est l’identifiant unique qui relie Google Analytics à l’utilisateur.
En-dessous, le code de suivi Global Site Tag (gtag.js) est associé à la propriété. Pour que Google Analytics recueille des données sur le site, ce code doit être installé dans le section de toutes les pages du site dont l’utilisateur veut activer le suivi.Pour cela, il existe plusieurs méthodes :• Copier-coller le code de suivi dans le header du site, pour chaque page concernée• Utiliser une extension (sur WordPress) pour copier-coller le code de tracking et l’appliquer à toutes les pages• Installer le code de suivi avec un plugin WordPress (par exemple Google Analytics by Fatcat Apps) : cette option a le mérite d’être simple car il suffit de renseigner l’ID de suivi.• Utiliser Google Tag Manager

Configurer Google Tag Manager pour une utilisation personnalisée des analytics

Pour une utilisation professionnelle des web analytics, il est recommandé d’installer Google Analytics via Google Tag Manager. En effet, cette méthode permet de sélectionner et suivre facilement des objectifs spécifiques.
La connexion à Google Tag Manager passe aussi par le compte Google utilisé pour Google Analytics. Une fois le compte créé, l’étape suivante consiste à créer une balise Universal Analytics puis à la configurer en entrant l’ID de suivi Analytics. Enfin, il convient d’intégrer cette balise dans toutes les pages du site.
L’avantage de Google Tag Manager réside dans ses possibilités de tracking étendues. Grâce à ses paramètres avancés, il permet en effet d’ajouter des balises de suivi personnalisées pour mesurer les performances de sa stratégie de marketing digital.

Les rapports standards sur Google Analytics

Une fois configuré, Google Analytics agrège les données collectées sur le site web et les traite pour fournir des rapports à l’utilisateur.
Chaque rapport permet d’accéder à des informations sur les performances du site web et les KPI webmarketing. L’utilisateur peut aussi sélectionner la période de son choix (sauf pour le rapport « temps réel ») et comparer les données sur des périodes distinctes.
Dans sa configuration standard, l’outil présente 5 types de rapports, accessibles depuis la colonne gauche de l’interface.

Temps réel

Comme son nom l’indique, ce rapport permet d’obtenir des informations sur le trafic du site au cours des 30 dernières minutes. Il indique notamment le nombre d’utilisateurs actifs sur le site, leur provenance géographique, les sources de trafic, les pages vues ainsi que les événement et objectifs atteints.

Audience

Les rapports d’audience donnent des indications sur les visiteurs du site. Ils indiquent le nombre de visiteurs sur une période donnée. Ils fournissent aussi des rapports détaillés sur les caractéristiques démographiques des visiteurs (âge, sexe, localisation, langue) et leurs centres d’intérêt. Ils éclairent également le propriétaire du site sur le comportement des visiteurs (durée moyenne des sessions, taux de rebond,..)

Acquisition

Les rapports d’acquisition renseignent sur la provenance des visiteurs. Ils indiquent la répartition du trafic depuis les différentes sources ainsi que les sources spécifiques.
Ce rapport est essentiel pour comprendre la contribution des actions de marketing digital aux performances du site. En effet, il permet de visualiser les performances SEO (en liant Google Analytics avec la Google Search Console), de suivre les retombées de campagnes Google Ads ou encore de suivre le trafic issu des réseaux sociaux.

Comportement

Ces rapports renseignent l’utilisateur sur les performances de son contenu web. Ils indiquent en effet quelles sont les pages les plus vues, les pages d’entrée et les pages de sortie. On peut aussi obtenir les termes de recherche utilisés par ses visiteurs.

Conversions

Ces rapports donnent des informations quant à la réalisation d’objectifs préalablement configurés par l’utilisateur. Un objectif correspond à une action réalisée par un visiteur sur le site et qu’on souhaite mesurer (par exemple, compléter un formulaire, faire une commande, s’inscrire à une newsletter,…).

Les rapports personnalisés sur Google Analytics

Les rapports standards donnent accès à beaucoup de données. Mais toutes ne sont pas forcément pertinentes au regard des pratiques et des objectifs webmarketing de l’utilisateur. C’est pourquoi il est recommandé de créer des rapports personnalisés qui répondront à des besoins spécifiques.
La première strate de personnalisation consiste donc à configurer ses propres objectifs. Sinon, par défaut, Google Analytics ne les mesure pas.
Il faut donc lister les actions proposées aux utilisateurs et qui ont une valeur business, puis mesurer ces interactions spécifiques en paramétrant ses objectifs sur Google Analytics.
La section « Personnalisation » du dashboard Google Analytics permet d’aller encore plus loin. Elle offre la possibilité de créer des rapports personnalisés. L’utilisateur définit lui-même les KPI qu’il souhaite mesurer et leur mode de présentation.

Google Analytics est un outil relativement simple d’utilisation. Pour étendre ses possibilités de tracking, il est conseillé de l’installer depuis Google Tag Manager. Ensuite, les rapports standards offrent une vue limitée sur les KPI webmarketing. Pour jouir de la pleine puissance de l’outil, il est préférable de créer des rapports personnalisés en phase avec les objectifs de son entreprise.

Plus d'infos

Ces prestations pourraient également vous intéresser