Journal-des-entreprises

Mediaveille. 20 salariés d’ici à deux ans

Le journal des entreprises, 08/06/2012

‘Monétiser » un site et générer de la visibilité. A saint-Grégoire, Mediaveille maintient un positionnement qui lui réussi. L’agence reprise en 2010 par Olivier Meril (photo) a clôturer l’exercice 2011 avec un chiffre d’affaires de 2.4 M€, en progression de 50%. Et pour 2012, « on aimerait franchir la barre des 3 M€ ». Par la croissance organique, mais seulement. La holding MV Groupe, au-dessus de Mediaveille, « a vocation à se développer par la création d’autres activités ou l’acquisition dans des domaines où notre compétence pourrait avoir un sens », confie le dirigeant. Mediaveille, qui emploie à ce jour seize salariés, a intégré l’an passé trois nouveaux collaborateur. « Des stagiaires longue durée qu’on a pu recruter », se félicite Olivier Meril. Et de rappeler qu’il y a deux ans, lors de la reprise, Mediaveille employait dix personnes. Parmi les dernières recrues, une directrice clientèle venue développer Paris. « Mon objectif est d’arriver à vingt personnes d’ici à deux ans », poursuit le patron. Des embauches devraient avoir lieu dès cette année. Et de confier vouloir réfléchir à un déménagement. « Mais à compter de 2014 ».

L’ergonomie a le vent en poupe

Mesure de sites, référencement naturel, webmarketing, etc. Mediaveille touche à tous les plans du web. Y compris à l’e-réputation, l’une de ses spécialités. « Dans ce domaine, on accompagne par exemple un Etat africain », confie Olivier Meril, sans pour autant en dire plus. confidentialité oblige. Parmi les dernières compétences développées par la société, le pôle ergonomie. « C’est accompagner les clients pour améliorer les performances de leur site ». Et sans tout reconstruire. Car « un site peut être beau mais pas efficace. Sans investissement supplémentaire, on peut réussir à améliorer les performances. » S’il reste discret sur le nom de ses clients, Olivier Méril indique toucher à tous les secteurs d’activités : tourisme, immobilier, nautisme, industrie, banque ou encore équipement de la maison. tout juste nous confiera-t-il que son agence accompagne EDF sur de la veille concurrentielle au niveau européen.

Philippe Créhange